haut

Le lion et l’oiseau


Un jour d’automne, un lion trouve un oiseau blessé près de son jardin. C’est le début d’une amitié.



Table des matières

  1. Description de l’œuvre
    Une fiche descriptive de l’œuvre et de ses éléments techniques.
  1. L’œuvre
    Un résumé de l’œuvre et une présentation de l’expérience d’usager.
  1. Ressources éducatives
    Des ressources éducatives qui sont constituées de pistes d’exploitation, de contenus pédagogiques, d’expérimentation sur la réception de l’œuvre ainsi que de la démarche de création.


Description de l’œuvre

Auteur.rice / illustrateur.rice

Marianne Dubuc (autrice et illustratrice) 

Éditeur.rice.s 

La Pastèque 

Date de la première publication et dernière mise à jour connue

Version numérique : 2018
Première édition : Éditions La Pastèque, collection Pamplemousse, 2013

Langues 

français 

Système opératif et supports requis

Expérience proposée :

  • Œuvre narrative

Fonctionnalités numériques et caractéristiques médiatiques :

  • Ressources multimodales 
  • Activités de compréhension et d’interprétation

L’œuvre

L’album relate l’histoire d’un lion solitaire qui accueille un oiseau blessé tombé dans son jardin lors des migrations automnales. L’amitié entre les deux personnages se noue rapidement, les amenant à partager un quotidien de bonheurs simples et essentiels.

Pour toute la durée de l’hiver, ils se feront compagnie et s’amuseront en jouant dans la neige, en lisant devant la cheminée ou en allant pêcher. L’arrivée du printemps coïncide avec le retour de la volée et, par conséquent, avec le départ du petit oiseau, désormais prêt pour une nouvelle migration. Suit, pour le lion, un été solitaire, paisiblement occupé par les activités ordinaires. Son espoir d’un nouveau passage de la volée à l’automne est néanmoins toujours vif et sera exaucé, une saison plus tard, par le retour de son ami, prêt à passer un autre hiver en sa compagnie.

Les illustrations alternent des plans d’ensemble à des scènes recoupant la double page en plusieurs cadres, qui signalent le passage du temps ou une séquence d’activités. L’utilisation de la double-page blanche est une particularité de l’album et permet d’évoquer l’écoulement des mois.

Des alternances de polices distinguent la voix du lion, s’exprimant à la première personne au sein de discours directs, de celle du narrateur, ayant en revanche une focalisation externe : la première est indiquée par l’italique, la deuxième par des caractères normaux.

Enrichie d’une lecture karaoké et d’un arrière-plan musical, l’adaptation numérique de l’album de Marianne Dubuc proposé par Télé-Québec augmente les pages de l’édition imprimée d’interactions de type exploratoire.

Programmées sur les illustrations de quelques page-écran de l’album, elles déclenchent généralement de petits mouvements des personnages, ou une réponse sonore de l’écran. 

Ici, en interagissant avec le lion, on déclenche le mouvement de ses pattes
En effleurant l’oiseau, on le voit disparaître dans le bonnet du lion

Les animations, tout aussi discrètes, sont généralement utilisées pour donner à voir le passage du temps, ou bien pour représenter des éléments icono-textuels mentionnés dans le texte. S’activant de manière automatique à l’ouverture de la page concernée, elles peuvent, par exemple, montrer la neige qui tombe ou bien la croissance des plantes du jardin durant l’été.

Les éléments sonores de l’album permettent de caractériser davantage les deux personnages : si le lion s’exprime en français, l’oiseau gazouille. On comprend ainsi qu’en plus d’appartenir à deux espèces différentes, les deux animaux ne parlent pas la même langue. Ils arrivent pourtant à communiquer et à comprendre les choix de l’autre.

Conçue dans une visée d’exploitation scolaire, la version numérique prévoit trois modalités de lecture, dont deux donnent accès à un répertoire de questions de compréhension, d’interprétation ou de réaction subjective. Signalées par une icône blanche contenant un point d’interrogation, elles programment une réponse orale.

Des fiches pour la caractérisation des personnages, pour la prise de notes et la production iconographique sont également disponibles, dans une section dédiée de la ressource. De même, l’onglet « Matériel imprimable » propose des ressources pour l’apprentissage du lexique, ainsi qu’un guide pédagogique explicitant les liens recherchés avec les programmes d’enseignement et les objectifs d’enseignement visés. 


Ressources éducatives

Éducation

La version interactive proposée par Télé-Québec est conçue dans une perspective d’exploitation scolaire. 

Elle propose trois modalités de lecture, dont deux donnent accès à des questions dites de « prédiction » et de « compréhension ». 

Le guide pédagogique qui accompagne l’œuvre explique les fondements théoriques et les modes d’exploitation envisagés. Prévue pour une utilisation en 1re année du primaire, la séquence proposée par Télé-Québec a pour but un travail sur les émotions, l’amitié et les saisons. Elle cible les compétences visées par les programmes scolaires et insiste sur l’explication des stratégies d’apprentissage automatisables. 

Des activités de prolongement – scolaire et extra-scolaires – sont également prévues. 

L’album peut être l’occasion pour déclencher une analyse sur la rencontre avec l’autre et sur l’acceptation de la diversité. Les deux personnages appartiennent à deux espèces diverses, ne parlent pas la même langue et ne sont pas destinés à la même vie : pourtant, ils communiquent, s’aiment et savent respecter les choix de l’autre, même quand ils sont difficiles ou risquent de leur provoquer du chagrin. 

L’œuvre offre ainsi une lecture de l’amitié qui est fortement ancrée sur la notion de liberté, sur le respect pour l’autre et sur l’amour pour la diversité. 

Les éléments icono-textuels, ainsi que les extensions sonores, peuvent être analysées dans cette perspective.